Weekliddity

Veille de la semaine du 05 Octobre 2020
Eclairer les décideurs des enjeux sociaux, économiques et
environnementaux en France.

Les écoles s’engagent pour le climat : 5 signaux pas si faibles
Ce qu’il faut retenir : Au départ des étudiants, maintenant des enseignants et dirigeants d'écoles se mobilisent. Plus de 80 dirigeants d’établissements et 1 000 enseignants et chercheurs français ont ainsi signé avec 7 500 sympathisants une tribune appelant le gouvernement à « initier une stratégie de transition de l’enseignement supérieur positionnant le climat comme l’urgence première ». Un mois plus tard, un collectif d’enseignants chercheurs dénonçait le greenwashing de certaines écoles et appelait à sortir les futurs professionnels du « business as usual ». Parallèlement, le Groupe INSA a également signé un partenariat avec The Shift Project pour former les ingénieurs à la transition écologique.
Plus sur USBEKETRICA

« Il faut mettre en oeuvre la frugalité by design »
Ce qu’il faut retenir : Le numérique serait à l’origine de 3,7 % des émissions totales de gaz à effet de serre dans le monde, selon un récent rapport du Sénat, qui s’inquiète de la croissance de l’empreinte écologique du numérique. Si de nombreuses voix s’élèvent en faveur de l’émergence d’une société low tech basée sur le principe de la « sobriété numérique », quel regard portent les chercheurs sur un tel défi ? Comment la science peut-elle réconcilier technologie et écologie ? Usbek & Rica en a discuté avec François Cuny, directeur général délégué à l’innovation de l’Inria, qui se penche notamment ici sur le rôle que peut jouer la deeptech, à savoir les technologies créées sur la base d’innovations de rupture issues directement de laboratoires de recherche.
Plus sur USBEKETRICA

Idées reçues : Porter un masque contre le COVID-19 présente-t-il un risque pour la santé ?
Ce qu’il faut retenir : Etat des faits et études à l'appui : 1) L'utilisation prolongée de masques médicaux, dès lors qu'ils sont correctement portés, N'ENTRAÎNE PAS d'intoxication au dioxyde de carbone ni de manque d'oxygène. 2) Le masque n'est évidemment pas un moyen parfaitement sûr de ne pas être contaminé, il existe pour cela des combinaisons dédiées et étanches, mais réservées aux spécialistes. Cependant, c'est un moyen efficace de limiter la propagation du virus en empêchant les projections de gouttelettes (via les postillons, éternuement...) vers son entourage. 3) Finalement, le seul risque établi est de porter un masque pendant une activité sportive : "il ne faut PAS porter de masque quand on fait de l'exercice car les masques peuvent réduire l'aisance respiratoire".
Plus sur NOTRE-PLANETE.INFO

[INFOGRAPHIE] Les plans de relance du monde passés au crible de la transition écologique
Ce qu’il faut retenir : Au sein de l’OCDE, si 30 pays membres ont intégré des mesures vertes dans leurs plans de relance, 24 gouvernements ont pris en parallèle des décisions qui devraient avoir un impact négatif direct ou indirect du point de vue climatique, telles que des assouplissements aux régulations sur l'eau ou la pollution de l'air, des prêts sans contrepartie à des industries très émettrices ou encore des subventions pour des infrastructures très consommatrices d'énergies fossiles.
Plus sur NOVETHIC.FR

Entreprises : sans pouvoir prédire les risques, la résilience est clé
Ce qu’il faut retenir : Dans une tribune publiée par Le Monde, quatre chefs d’entreprises font ce constat : « La pandémie nous a appris quelque chose : en dépit des sommes colossales que nos entreprises consacrent à vouloir le maîtriser, elles ne savent plus prédire le risque. Elles échouent à réconcilier la rigidité des méthodes de gestion du risque et l’agilité indispensable pour être en capacité d’absorber les chocs imprévus. La planification traditionnelle, linéaire, ne fonctionne plus. Alors, posons la question : dans un monde marqué par la fréquence, l’imprévisibilité et la force des chocs extérieurs, doit-on encore prévoir le risque ? »
Plus sur RSE-MAGAZINE.COM